mardi 12 juillet 2016

Les finitions


Vous venez de finir votre bel ouvrage de broderie japonaise traditionnelle, vous pensez être prêt à l'encadrer... Et non, il reste encore pas mal de choses à faire ! Ce sont les finitions.
Il vous faut tout d'abord vérifier le dos de la broderie, couper ou rentrer les fils trop longs à 1 mm maximum.


Ensuite, on prépare de la colle à base d'amidon de blé, qui est avec celle à base d'amidon de riz, l'une des colles les plus utilisées dans l'artisanat japonais. Elle sert aussi aux shoji, ces fenêtres coulissantes tapissées de papier washi.
On applique soigneusement cette colle, avec l'aide d'un fin pinceau ou du doigt, à l'arrière de l'ouvrage, sur toutes les parties brodées.
Il faut bien faire attention à ne pas dépasser, sinon on a tout de suite de vilaines tâches sur le tissu de soie.


On enlève ensuite le surplus de colle à l'aide d'une serviette éponge mouillée mais parfaitement essorée, que l'on passe également à l'endroit de l'ouvrage pour humidifier le tissu.


On passe ensuite de la vapeur d'eau sous l'ouvrage pour humifier toute la surface brodée. Il faut faire attention qu'aucune goutte d'eau ne soit malencontreusement projetée sur l'ouvrage. On peut utiliser une bouilloire ou la vapeur d'un fer à repasser.


A l'aide d'un papier spécial de finition, on passe légèrement le fer à repasser sur l'ouvrage, dessus et dessous.

Enfin, il faut laisser l'ouvrage sécher toujours tendu sur son cadre pendant 24h.

Après seulement pourrez-vous libérer le tissu et l'encadrer !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire